« Et donc ? Où se trouve l’ennemi ? Et combien de soldats y a-t-il ? »

 

Ryouma restreignit ses différentes pensées et posa la question qui était la plus importante.

Ce qui était important était de savoir quand l’ennemi allait arriver et combien de soldats il y aura.

 

Ryouma qui était déjà désavantagé, se trouvait dans un désavantage encore plus important après l’annihilation de l’équipe de reconnaissance.

Même avec les préparations de la tranchée et les barricades, ils se feront décimer s’ils venaient à être attaqué par surprise.

 

« Le nombre de soldat est inconnu, mais au moins… ils sont plus de 5000, et pour quand… ils devraient arriver dans 15 minutes… »

 

Le visage de Ryouma pâlit.

 

« Lione ! Bolts ! Allez aux positions défensives au nord et au sud. Et prenez 400 soldats chacun avec vous ! Je m’occupe du entre avec Laura et 600 troupes. Sara ! Tiens-toi prête à l’arrière et gère le reste : Aussi, demande à quelqu’un d’une autre équipe de reconnaissance de confirmer la position de l’ennemi ! »

 

Après que Ryouma se fut levé, il assigna les positions défensives à Lione et son groupe.

Lione et les autres se sont familiarisés avec les positions à un certain degré, aucune confusion n’est donc survenu.

Ils acquiescèrent immédiatement et quittèrent la tente.

 

« Sir Mikoshiba… »

 

« Qu’y a-t-il ? Quelque chose de plus ? »

 

« J-Je suis désolé… n-nous n’avons pas été capable… d’accomplir notre devoir… »

 

Entendant cela, Ryouma hocha la tête vers Laura et les autres et les fit quitter la tente. Il s’accroupit ensuite au côté du chevalier blessé.

Actuellement, le temps était précieux.

 

Cependant, c’étaient les dernières paroles d’un chevalier qui a survécu jusque-là seulement grâce à sa volonté.

Ryouma n’avait pas d’autres choix que d’écouter ses dernières paroles.

 

« Tout va bien… Je comprends… »

 

Ryouma signala de la tête. Le chevalier ne faisait qu’obéir les ordres de Mikhail.

Il était impossible pour Ryouma de mettre tout le blâme sur le chevalier qui était aux portes de la mort.

Ryouma serrait le chevalier dans ses bras puis commença à écouter les dernières paroles.

 

« S-Sir Mikoshiba… Son Altesse… la princesse Lupis… s’il vous plait… faite d’elle la reine de Rozeria… »

 

Ayant accomplit son dernier souhait, tout vie quitta le corps du chevalier.

Peut-être avait-il plus de chose qu’il souhaitait dire à Ryouma, mais avant qu’il ne les dise, sa vie s’est achevée.

Ryouma sentit la responsabilité tombée sur ses épaules. C’étaient les derniers souhaits et espoirs du chevalier.

 

« Idiot… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s