C’est exact, c’est ce dont Ryouma s’inquiétait actuellement.

Le fait d’utiliser Elena était le bon choix.

Mais, avoir Elena de son côté est comme obtenir un puissant médicament. Et si l’on boit trop de médicament, cela devient du poison à la place.

 

De la même façon, Ryouma a fini par mal utiliser le puissant médicament qu’est Elena.

Elle a démontré faire un excellent travail.

Ensemble avec ses amis avec qui elle a gardé contact, ils ont presque a eux seuls éliminer la faction des chevaliers en un seul coup.

L’insatisfaction dans la faction des chevaliers qu’elle a mentionné à Ryouma était vraie.

La moitié des chevaliers ont rejoint Elena en juste deux semaines.

 

Dès le départ, il y avait un grand nombre de chevaliers qui étaient insatisfaits d’Hodram.

Et quand ces chevaliers mécontents ont découvert qu’Elena était de retour, ils ont commencé à se rallier à Elena les uns après les autres.

A mesure que les jours passaient, ce nombre a augmenté drastiquement.

Au point où seulement 2500 chevaliers qui étaient sous les ordres d’Hodram lui soit restés loyal.

 

Hodram, qui s’est fait dépossédé de sa faction était très surpris. Cependant, Ryouma l’était tout au temps.

A l’origine, ce plan était d’éliminer Hodram après avoir vaincu la faction des nobles.

Mais il était impossible pour Hodram, qui a perdu le contrôle de sa faction, de continuer a silencieusement supporter la princesse Lupis.

 

Donc Ryouma avait prévu d’éliminer Hodram avant qu’il ne fasse quoi que ce soit. C’était seulement il y a une semaine qu’il avait solidifier ce plan.

 

« C’est exact, ce trop étrange… Je suis sur que j’ai coincé Hodram…, et maintenant il a besoin de soutien. Je peux comprendre que tout le monde souhaite du renfort actuellement, mais est-ce que le duc Gerhardt peut l’accepter aussi rapidement ? De plus, je ne peux pas imaginer que quelqu’un comme Hodram s’inclinerait devant son rival politique… »

 

Ryouma ne pouvait pas oublier les yeux du général Hodram quand les deux se sont rencontrés pour la première fois pendant l’audience.

Ses yeux étaient emplis d’avidité et d’ambition.

 

Ses yeux criaient presque « Maudit paysan ! ».

Il est le genre d’homme qui était arrogant et discrimine les autres, et ce genre d’individu est habituellement sans merci avec ses ennemis.

C’est un homme empli de fierté.

Et plus important, sa relation avec le duc Gerhardt était très mauvaise.

 

Même s’il était acculé, il n’y a pas moyen qu’il baisse la tête en premier.

C’est pourquoi Ryouma n’aurait jamais pu anticiper que le général Hodram aurait rejoint la faction des nobles.

 

« C’est peut être vrai… mais il y a aussi la possibilité que ce soit le duc Gerhardt qui l’ait approché en premier, non ? »

 

« Il est difficile de penser autrement en effet. Mais, qui est celui qui a donné cette suggestion au duc Gerhardt ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s