Le problème est qu’après qu’ils aient vaincu la faction des chevaliers, il n’y aura plus personne pour défendre la princesse Lupis et protéger le royaume.

Si cela venait à arriver, seul le chaos en résulterait.

Les pays voisins, ceux qui lorgnaient déjà sur le royaume de Rozeria, s’uniront sans doute.

 

Si la faction des chevaliers disparait, les loups affamés n’hésiteront pas à tourner leurs regards avides vers le royaume, à moins qu’il n’y ait une autre armée prête à prendre la place des chevaliers.

Et il ne faut pas oublier que les chevaliers sont des soldats professionnels.

On ne peut pas simplement recruter un fermier, sans mentionner que cela prend beaucoup de temps de l’entrainer.

Recruter des mercenaires n’est pas non plus une solution, vu que cela couterait trop cher.

Et pas seulement, en termes de loyauté ils ne peuvent pas non plus fiable.

 

Et pourtant, s’ils n’éliminent pas la faction des chevaliers alors la princesse deviendra leur pantin. Mais s’ils les éliminent sans être capable de les remplacer, alors la puissance militaire du royaume sera diminué. Et voyant cela, les pays voisins en tireront avantage et attaquerons… La situation actuelle pouvait être assimilée à quelqu’un qui est dans un labyrinthe sans issue.

 

« Je vois… Comme prévu de la part de Ryouma, votre sagesse est incroyable. »

 

« En effet… »

 

Le comte Bergston et le comte Zerev élevèrent la voix par admiration pour Ryouma.

Mais en les voyant agir comme cela, il ne ressentait rien sauf de la froideur.

 

(Penser qu’ils ne peuvent pas comprendre quelque chose d’aussi simple… Si les comtes rusés ne peuvent pas… alors il est normal pour la princesse Lupis ou Meltina ne remarquent pas, vu que même ceux qui sont supposés être capable ne peuvent saisir le problème.)

 

Avec cela, il est inévitable que Ryouma soit inquiet. Ils ne sont pas juste de simples citoyens.

Cela lui fait se demander si ceux qui sont supposés porter le destin de la nation sur leurs épaules étaient incapable de voir tous ces problèmes.

 

Mais ayant dit tout cela, ce problème un mineur pour Ryouma.

Après tout, le but de Ryouma est d’obtenir le soutien de la princesse afin qu’il puisse gagner son combat futur contre le maitre de guilde.

Cela veut dire qu’il n’a pas besoin de se soucier du destin du royaume de Rozeria s’il ne prévoit pas de vivre dans ce pays à l’avenir.

Pour Ryouma, si c’est juste éliminer la faction des chevaliers alors il a de nombreux moyens d’accomplir cela.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s