« Qu’est-ce que cela veut dire ? Une volonté ferme ?… Tu veux dire qu’ils ont renforcés la protection de leurs territoires ? »

 

Le duc Gerhardt demanda comme s’il était devenu stupide.

 

« C’est… Ils ont apparemment regroupé leurs soldats et sont entrés dans la capitale. »

 

« Qu’as-tu dit !? »

 

Le duc Gerhardt ne cacha pas son expression surprise.

C’est quelque chose qu’il ne pouvait ignorer.

 

Même si les nobles ont déserté pour le camp de la princesse, le duc n’aurait pas trop de problèmes.

Cependant, si les troupes des domaines les ont rejoints à la capitale alors cela change tout.

 

On pourrait penser qu’ils deviendront une grande puissance, mais en réalité ce n’est pas le cas.

Parce que ceux qui ont changé de côté cette fois sont ceux qui détestent perdre leur argent.

Quelqu’un qui ne contribue que peu à une faction changera de camp avec un peu d’incitation.

Par exemple, même si la faction de la princesse levait son drapeau*, s’il n’y avait pas de fond monétaire offert, au plus ces personnes répondront avec une attitude peu coopérative.

Du moins c’est comme ça que sont normalement les choses.

*TN : Ici l’expression ‘raise the flag’ veut dire que la faction de la princesse se dévoilerait au grand jour.

Pour rappel, jusqu’ici la princesse dirige offciellement la faction des chevaliers mais officieusement c’est le général Hodram qui est le leader.  

 

Parce qu’il comprenait cela, quand il les a invité, le duc Gerhardt n’a pas exigé d’eux une coopération excessive.

Car il savait qu’ils ne l’aideraient pas même s’il demandait.

C’est pourquoi Gerhardt ressentait un sentiment de danger.

Il pensait qu’ils supportaient la princesse qu’en restant dans leurs territoires.

 

« Qu’est-ce que ça veut dire… Ils ont vraiment rejoint la princesse-Non, en premier lieu, qui sont-ils ? »

 

« Tout d’abord, il y a eu le comte Bergston, puis le comte Zerev, puis il y eu aussi de petit noble entourant leurs domaines qui sont entrés dans la capitale. »

 

« Khuu… Ce bâtard de comte Bergston ! Essayant toujours de me bloquer… Non, attends, la princesse ? Ce n’était pas la faction des chevaliers, mais la princesse ? »

 

Comme il était en colère, le duc n’avait pas remarqué ce détail.

 

« Oui, je suis aussi curieux à ce propos, mais peu importe combien j’enquête… Ce n’est définitivement pas la faction des chevaliers, ils appartiennent à la faction de la princesse… »

 

Ca peut sembler similaire, mais la vérité est très différente.

Bien que les chevaliers soit, sans aucun doute, le principal soutien de la princesse.

La raison pour eux de la soutenir n’est pas parce qu’elle est la princesse ou la leader de l’ordre de la chevalerie de la garde impériale, mais parce que le général Hodram soutient la princesse Lupis.

 

Ceux qui ont juré fidélité à la princesse Lupis sont Meltina, la vice-capitaine de l’ordre de la chevalerie et d’autres qui sont des chevaliers de bas rang.

La plupart des chevaliers de rang moyen qui dirigent des unités font partie de la clique du général Hodram.

La princesse est juste une figure de proue de la faction de chevaliers.

Mais plusieurs nobles sont apparus pour soutenir la princesse.

 

Un aristocrate a une puissance militaire dépendant de la taille de son territoire.

Les nobles de rang moyen comme le conte Bergston possèdent une puissance militaire d’environ mille hommes.

Si l’on inclut le comte Zerev et les petits nobles autour d’eux, la princesse a aisément un potentiel de guerre d’environ 4 000 hommes.

 

Bien entendu, le duc Gerhardt, le leader actuel de la faction des nobles a environ 40 000 troupes.

De plus, s’il ne se souciait pas de son propre territoire et conscrivait les fermiers et engageait des mercenaires, il pouvait facilement dépasser les 60 000 hommes.

 

Les forces du général Hodram était d’environ 15 000 hommes. Même s’ils combinaient leurs troupes, cela représente moins de 20 000 individus.

 

Bien que cela soit inquiétant que certains nobles ont changé de côté pour le camp de la princesse, le duc Gerhardt détenait toujours l’avantage.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s