103ème jour après avoir été invoqué dans un autre monde.

 

« Que devrais-je faire, je me demande… »

 

Le comte Bergston, qui avait repoussé la date de sa réponse jusqu’au lendemain, répéta ces mots encore et encore dans son bureau.

 

« Ce type… Ce qu’il a dit est raisonnable… Comment n’ai-je pas remarqué cela quand la faction des nobles m’a invité à les rejoindre… »

 

Ces paroles sont remplies de regrets.

Si le comté de Bergston restait neutre, peu importe qui gagnera. Mais, vu qu’il a été séduit et a rejoint les nobles, il ne lui reste plus que deux choix ; soit rester dans la faction des nobles ou rejoindre les chevaliers.

Et s’il redevenait neutre, il finira par être visé par les deux factions.

Il y a un autre problème, l’homme qui est venu discuté lui a dit de rejoindre la faction de la princesse.

 

Même dans sa situation, le comte a suffisamment de connaissance sur la balance des puissances du palais royal. Un noble ne sera pas capable de garde son territoire sans ce genre de connaissance après tout.

Donc il comprenait que même si la faction des chevaliers est la source de pouvoir de la princesse, le général Hodram tient les rênes de la faction.

 

« Cet homme qui est venu avec Meltina… Il semble être sous les ordres directs de son Altesse la princesse. Si c’est le cas alors… Ce n’est pas une invitation à rejoindre la faction des chevaliers mais celle de la princesse. »

 

Selon comment la princesse agis, après qu’ils aient gagné contre les nobles, il pourrait y avoir une guerre entre la princesse et les chevaliers. Il est donc naturel pour lui d’être hésitant ; après tout, il a été invité dans la plus petite faction qui est inférieure en tout point.

 

« Pour les supporter, il faut avoir la résolution de renoncer à tout… »

 

Il doit être prêt à renoncer à la fortune et au territoire que la famille Bergston a accumulé au long du temps.

 

« La question est si la princesse peut vaincre ou non… »

 

A la fin, la totalité du problème se résume sur cette question : Est-ce que oui ou non son support amènera la victoire à la faction de la princesse.

 

La loyauté du comte Bergston envers la famille royale n’est pas si basse ; mais elle n’est pas non plus élevée au point de sacrifier sa maison et sa famille.

C’est pourquoi au moment où Meltina a donner une invitation qu’il a rejeté et au moment où il a accepté la proposition des nobles, il a ressenti un léger mépris envers lui-même.

 

« A ce moment-là, il n’y avait même pas une seule possibilité que la faction de la princesse puisse gagner… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s