Ecoutant les explications de Ryouma, le visage du comte Bergston pâlit.

 

« Cela veut dire que j’ai été stupide huh ?… »

 

De telles mots d’auto-dérision s’échappèrent de la bouche du comte.

 

« C’est bon si vous comprenez. »

 

Entendant ces explications, même quelqu’un comme Meltina approuvait comme lui.

 

(Ce type…)

 

Meltina, qui a témoigné des capacités de Ryouma, était terrorisée et en même temps elle était soulagée qu’il soit dans le même camp.

 

(Ce type, à quel point il a tout deviné ?? N’est-il pas juste un mercenaire ? Pas seulement cela, ça ne fait qu’une semaine qu’il est là…)

 

« Qu’est-ce que je devrais faire ? »

 

Avec une voix faible, le comte Bergston demanda à Ryouma.

 

« Voyons voir… Même si vous restez avec la faction noble, votre futur semble peu réjouissant. D’un autre côté, même si vous rejoignez la faction des chevaliers, vous vous ferez écraser par le général Hodram huh. »

 

Il y avait d’autres significations dans ces paroles.

Le comte Bergston ouvrit immédiatement la bouche après avoir réfléchit un moment.

 

« Dites, si je venais à soutenir son Altesse la princesse… c’est… »

 

Bien que ses paroles étaient ambiguës, ce qu’il insinuait était ‘qu’est-ce que vous allez me donner en récompense si je rejoins la faction de la princesse ?’.

 

« Bien entendu, la position de ministre des finances est impossible, mais… »

 

Entendant Ryouma, l’expression du comte s’assombrit.

Mais après avoir écouté les mots qui ont suivis, le calme revint sur son visage.

 

« Si son Altesse remporte la lutte politique, le nombre de noble serait drastiquement réduit… Et dans ce cas, beaucoup de postes vacants seront disponibles… qu’en pensez-vous ? »

 

En d’autres mots, si la princesse est vainqueur, beaucoup de postes que les nobles tenaient seront libres. Et ce seront les nobles qui supportent la princesse qui rempliront ces places.

Et en plus de cela, comme la base de la puissance de la princesse repose sur la faction des chevaliers, il lui sera possible de demander une bonne position même s’il les rejoint avec du retard.

Et encore mieux, comme les territoires des opposants seront saisies, le comté de Bergston peut espérer une augmentation de sa taille.

 

Avec le comte étant capable de deviner les possibilités futures avec juste quelques mots de Ryouma, il en arrive à ajouter la faction de la princesse aux choix possibles.

 

(Pas mal du tout… C’est beaucoup mieux que d’aider la faction des nobles et ne rien gagner… cependant, c’est seulement si la faction de la princesse gagne… si elle était incapable de vaincre alors cela serait insignifiant…)

 

« Sir Mikoshiba… Je souhaiterais avoir du temps pour y réfléchir. »

 

« Très bien. Combien de temps avez-vous besoin ? Vu qu’il n’y en a plus beaucoup après tout. »

 

Ryouma ne pensait pas non plus que le comte Bergston déciderait d’aider et soutenir la faction de la princesse ici et maintenant.

Mais, il ne pouvait pas avoir ce temps être accaparé seulement par le comte vu qu’il doit aussi attirer les autres neutres de son côté.

 

« J’aimerais avoir une nuit pour y penser… Je vous donnerai la réponse demain. Donc pourquoi ne pas rester dans ma résidence aujourd’hui ? »

 

« Très bien… J’attendrai la réponse du comte. »

 

Après avoir répondu, Ryouma serra la main du comte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s