Ryouma le savait.

Il y avait quelque chose d’anormal à propos de cette quête.

Cependant, les seuls qu’il a été capable d’obtenir de l’aide étaient Lione et son groupe de mercenaire.

 

Sept jours ont passés depuis que les mercenaires ont eu une réunion autour du feu.

Depuis, aucuns visiteurs indésirables comme des monstres ou des bandits ne se sont montrés.

Si rien ne venait à arriver, alors ce serait une bonne chose.

Bien qu’il y ait eu un désaccord entre Ryouma et les autres mercenaires hormis avec Lione et son groupe durant la réunion, une chose comme cela était insignifiant.

Mais il savait.

Quand tout est aussi calme, habituellement une tempête est sur le point de frapper.

 

Comme cela, sept jours se sont écoulés depuis qu’ils ont quitté la ville portuaire de Fulzad.

Et la prédiction de Ryouma s’est avérée juste.

*Hyu*

 

Le son des flèches perçant l’air.

Ca se passait dans une zone forestière près de la frontière du royaume de Rozeria.

Soudainement, des flèches étaient tirées l’une après l’autre depuis les arbres sur la droite et la gauche de la grande route.

 

« « « Qu’est-ce qui se passe ! » » »

 

« « C’est une embuscade ! » »

 

Les mercenaires levèrent la voix les uns après les autres, mais un marchand les réprimanda.

 

« Que tout le monde se calme ! Ne brisez pas la formation ! »

 

Des avertissements étaient délivrés par les mercenaires qui gardaient les chariots.

Il y en avait 10 au total.

Ceux qui les conduisais étaient les marchands eux-mêmes tandis que les mercenaires étaient à cheval dans le but de renforcer leurs gardes.

C’était la situation quand l’attaque surprise survint.

 

Même s’ils étaient des mercenaires, il est normal pour eux d’être agité, après tout ils ont été pris par surprise.

 

Mais dans cette situation, Ryouma regardait fixement le marchand qui commandait calmement à son entourage.

 

« Calmez-vous ! Cachez-vous des flèches ! Vous pouvez utiliser des planches en bois ou des tissus, n’importe quoi. Vous pouvez aussi levez vos bras en couvrant votre tête pour vous défendre des flèches même si c’est juste un peu ! »

 

C’était un commandement que l’on pouvait considérer comme approprié.

Si c’est faisable, même si c’est juste s’échapper un peu de cet enfer alors faites-le.

 

« Maitre Ryouma ! »

 

« Oui… Finalement, cela arrive. »

Publicités

Une réflexion sur “Wortenia Senki Volume 2 Chapitre 7 (Partie 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s