(Où est-ce ?)

 

La conscience de Ryouma était dans l’obscurité totale.

Un espace sombre et froid qui peut glacer le cœur.

 

(Je… C’est vrai ! J’étais dans ma chambre en train d’examiner le livre.)

 

Petit à petit, la conscience de Ryouma devint claire.

 

« Cet endroit est dans ton esprit. »

 

Une voix froide et robotique, sans émotion se fit entendre.

 

(Mon esprit ? Suis-je dans ma conscience ?)

 

« C’est ça. »

 

(Mais je n’ai rien dit ?)

 

« C’est l’intérieur de ton esprit après tout. Quelque chose comme les paroles prononcées est insignifiant. »

 

(Mais tu parles là ?)

 

« Non, tu penses seulement que je parle vu que cela fait plus de sens pour toi. »

 

(Qu’est-ce que tu es ?)

 

« Moi ? Moi huh ? Je suis quelque chose proche de toi, une existence qui te comprends le mieux. »

 

(Dis-moi !)

 

« Pour le moment, c’est suffisant que tu ne saches que ça… Un jour, tu trouveras la réponse de toi-même. »

 

Après que la voix a dit cela, elle posa une question à Ryouma.

 

« Quel est ton souhait ? »

 

Ryouma réfléchit un moment sur son vœu le plus cher.

 

(Je… Je veux rentrer chez moi. Je veux voir Asuka, grand-père et mes camarades de classe… Je veux revenir dans mon monde d’origine.)

 

« Mais cela n’arrivera pas. N’as-tu pas toi-même confirmé cela ? »

 

La voix sans cœur détruisit le vœu de Ryouma.

 

(Je ne peux pas rentrer ? Ne puis-je pas revenir à cette vie une fois encore ?)

 

« Tu ne peux pas. Bien que la probabilité ne soit pas 0. Cependant, est-ce que tu es prêt à payer un grand sacrifice ? Il n’y a pas d’autre moyen que de te reposer sur ta propre chance. Tu dois avoir compris cela… Plus tard, auras-tu la résolution de faire un gros sacrifice ? Ou finiras-tu pas abandonner ? »

 

(Hah ? De quoi parles-tu ?)

 

A la question de Ryouma, la voix continua de parler.

 

« Tu devrais avoir déjà tout compris… C’est juste que tu ne veux pas accepter la réponse. »

 

(Je… Je suis…)

 

« Si tu libère ta rage, tu peux détruire ce monde. Forcé d’être dans ce monde pour te battre pour eux. Tout cela, à qui la faute ? »

 

(C’est… C’est la faute du vieil homme et des personnes de cet empire…)

 

« Faux… Ils sont juste une partie du problème ! Le monde est en faute. Ce monde tordu qui est rempli des sacrifices faits par les habitants de ton monde. »

 

La voix refusa la réponse de Ryouma.

 

(Ce monde tordu ?)

 

« C’est ça ! Ce monde est établit sur e principe du Vol ! Tuer… Violer… Prendre et voler ce que l’on veut. Tu as le droit de faire ça ! »

NT : Ici j’utilise le principe du Vol, je n’ai pas trouvé d’autres mots même si ça se répète avec la suite.

En anglais : « This world was established with the premise of taking away ! » Si vous avez mieux je prends et je corrigerai par la suite.    

 

(J’ai ce droit ?)

 

Quand Ryouma était sur le point d’hocher la tête en accordance avec la voix, une autre voix résonna dans l’obscurité.

 

« Tout va bien Maitre Ryouma. Nous sommes là. Nous serons toujours à vos côtés. »

 

C’était une voix chaleureuse, douce et réconfortante.

Quand il l’entendit, Ryouma perdit conscience et disparut du monde ténébreux.

 

« Fumu… Tu pars sans me libérer hein ?… Bah, c’est bon. Tôt ou tard, même si tu ne le veux pas, tu devras choisir. Soit d’être accompagné par moi ou d’être consumé par moi… Peu importe quel est ta décision, après tout… Je suis toi… »

 

Dans les ténèbres où Ryouma est allé, seule la voix froide et robotique peut être entendu.

Publicités

Une réflexion sur “Wortenia Senki Volume 2 Chapitre 3 (Partie 3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s