Le désespoir de ceux qui sont invoqués 3

Le 64ème jour après avoir été invoqué dans un autre monde.

 

Le soleil du matin perçait par la fenêtre.

Laura et sa sœur se regardaient et décidèrent de frapper à la porte de la chambre de Ryouma.

 

*Ton Ton*

 

Dans leurs mains, elles tiennent un plateau avec le petit-déjeuner qu’elles ont commandé auprès de l’aubergiste.

Ryouma n’a pas quitté sa chambre depuis hier soir, ayant ignoré leur invitation à diner ainsi que les collations qu’elles ont amené la nuit dernière. La seule réponse qu’elles ont obtenu de lui était un faible son de page se tournant.

 

La fatigue était clair sur les visages des sœurs, elles ont été inquiète pour Ryouma qui examinait le grimoire comme possédé par quelque chose.

 

*Ton Ton*

 

Elles toquèrent une autre fois à la porte, légèrement plus fort cette fois-ci.

Le but des sœurs n’était pas d’interrompre ce que Ryouma faisait ; cependant, elles ne peuvent laisser Ryouma dans sa chambre quand il n’a rien eu à manger ou à boire depuis le repas d’hier soir.

 

« Maitre Ryouma… ? »

 

Elles appelèrent craintivement son nom.

Comme prévu, il n’y eut pas de réponse de sa part, seulement le son de pages étant tournées.

Finalement, le son s’arrêta.

 

« Sara… »

 

« Oui… Je suppose qu’il n’y a pas d’autres choix. »

 

Après s’être regarder l’un l’autre, elles placèrent le plateau dans leurs mains sur le sol et se tournèrent vers la porte.

 

*BANG ! *

 

Leurs corps renforcés par l’entrainement depuis des années enfoncèrent facilement la porte.

 

« « Maitre Ryouma » »

 

La pièce était sombre.

Malgré le fait que la lumière du soleil entrait par la fenêtre, la pièce restait quand même parfaitement obscur.

 

« Maitre Ryouma ? »

 

Sara essaya précautionneusement de l’appeler.

 

Ryouma qui était assis n’a pas réagi quand les sœurs ont forcé la porte, il regardait juste le bureau en silence.

Du fait qu’il ait ouvert les pages du livre encore et encore, l’extrémité des pages semblait usé. Et certaines parties étaient humide à cause de la sueur s’écoulant dessus.

De nombreux papiers étaient éparpillés sur le bureau et le sol. Sur chacun d’entre eux était écrit en des noms en petites lettres pour avoir autant d’espace que possible pour écrire.

 

(C’est… Est-ce qu’il a écrit le nom des dieux dont il se souvenait ? Dans le but de vérifier s’ils étaient listés dans le livre ou non …)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s