« Alors maintenant, à propos de nos futurs déplacements. »

 

Les trois étaient assis dans leurs chambres, à l’auberge, après avoir rassembler les informations de la guilde.

Ils avaient prévu de partir et d’aller vers Adelpho, mais ils ont appris à la guilde que la frontière était bloquée.

 

« Oui… Ce serait mauvais si nous suivons le plan et nous dirigeons vers l’Adelpho actuelle… »

 

Sara acquiesça à la remarque de Laura.

 

« Je pense aussi. Si c’était un blocus ordinaire, alors nous aurions pu payer grassement les gardes-frontières et puis ainsi passer. »

 

« La princesse Sardina huh… » Les deux sœurs firent signe de la tête à la courte remarque de Ryouma.

 

« Oui. Puisque c’est un ordre direct d’une princesse, nous ne serons pas capables de résoudre cela avec l’argent. »

 

La plupart des choses peuvent être résolues avec l’argent ; cependant, personne n’est assez idiot pour être aveuglé par la corruption quand la princesse est celle qui les surveillent directement.

 

« Avec cette situation, doit-on avancer… ou plutôt nous retirer ? »

 

Les trois regardèrent la carte que Ryouma a acheté à la capitale impériale.

Comme elle est faite pour un usage civil, elle montre seulement la mesure de la distance par route entre villes et village ainsi que la localisation des villes.

 

« Si on s’arrête alors nous devrons repartir par la route précédente et puis aller vers le sud… »

 

Pour se diriger vers la frontière sud, ils peuvent choisir entre passer par la forêt où es monstres guettent, ou retourner à la capitale impériale et dévier vers le sud de là.

Peu importe la route qu’ils choisissent, cela prendrait environ 10 jours pour atteindre leur destination.

S’ils empruntent le raccourci qui passe par la forêt, il y aura des monstres, ce qui les ralentiraient. Donc peu importe leurs choix, le temps nécessaire sera toujours le même.

 

« Non… Je ne voulais pas dire que l’on doit aller au sud. Parce que le sud est le lieu où l’Empire place le plus son attention. »

 

La frontière la plus proche de la capitale impériale serait celle du sud.

Les poursuivants aura prédit que Ryouma, qui est un fugitif, serait passé par la distance la plus courte pour s’échapper.

 

« Si c’est le cas, devrions-nous aller au nord ou à l’ouest ? »

 

Le visage de Laura disait clairement qu’elle était incapable de conseiller une des routes.

Quand il regarda la carte, la raison était évidente. Chacune est trop loin.

S’ils font une ligne droite jusqu’à n’importe laquelle des frontières, juste cela serait un voyage de 300 kilomètres.

Et s’ils prennent en compte la vitesse à laquelle ils sont actuellement capable de marcher, qui est de 20 kilomètres par jour, cela prendrait quand même plus d’un demi mois pour y arriver.

Si cela prend trop de temps, alors il serait plus sûr pour eux de patienter à l’intérieur de l’Empire jusqu’à ce que la situation se calme.

Mais, si Ryouma décide de rester, l’Empire pourrait être contraint de mobiliser ces armées massives pour le trouver.

En regardant les perspectives futures, il était évident pour lui qu’il serait mieux qu’il s’échappe dans un autre pays aussi tôt que possible.

 

« Je suppose qu’on n’a pas le choix que de passer par la frontière tel quel… »

 

Ecoutant les paroles de Ryouma, les sœurs acquiescèrent.

 

« A ce propos, j’ai un plan. » Les yeux des deux personnes se tournèrent vers Sara.

 

« Un plan où on évite la grande route ? » Sara hocha la tête aux mots de Laura.

 

« Il n’y a pas d’autres moyens pour nous que de percer par la frontière est. Mais nous ne pouvons pas traverser Adelpho. Donc, pourquoi ne pas passer par la forêt qui mène au royaume de Zalda, de cette façon on peut éviter la grande route. »

 

Les doigts de Sara parcoururent la carte sans passer par la grande route depuis la ville d’Aru, et passa directement par la forêt vers le royaume de Zalda.

 

(C’est carrément pas mal. Mais…)

 

Bien qu’il y ait quelques démérites, il n’y a pas non plus de désavantage évident mais… Est-ce que les individus qui bloquent la frontière ne vont pas prédire que je serais capable de passer par la forêt ?

 

Dans ce monde ils ont placé des barrières, le long de la grande route, que les monstres de haut niveau ne sont pas capables de franchir. Ils l’ont fait pour que les individus soient capables de voyager en sécurité sur la grande route. Tout cela était écrit dans le guide du débutant.

Cependant, cela ne veut pas nécessairement dire que l’on peut seulement utiliser la grande route pour se déplacer.

Si quelqu’un a confiance en ses capacités et possède le courage qu’il faut pour passer la nuit dans la forêt au lieu d’une auberge confortable. Si une personne a cela, alors passer par la forêt est possible.

 

En observant la vitesse à laquelle la Princesse Sardina a réagi à sa fuite, elle ne semble pas être sans intelligence. Un tel individu ne serait pas le genre à négliger la possibilité que quelqu’un traverse par la forêt.

Mais, après avoir entendu les informations plus tôt sur le fait qu’il n’y a pas beaucoup de poursuivant, il ne croit pas qu’ils seront capables de couvrir la forêt entière… Donc, la proposition de Sara parait bonne.

Cependant, si j’étais trouvé dans la forêt, il n’y aurait pas de marge de manœuvre. Ils seraient immédiatement arrêtés si ce n’est exécutés.

Et bien que ce soit un avantage que le visage de Ryouma ne soit pas connu d’eux, ils se sont adaptés et commençaient à prêter attention à tout le monde ayant un gabarit. Donc même s’il était avec Sara et Laura, il serait sons doute interrogé.

 

(Il n’y a pas moyen que je sois repéré juste parce que je marche aux côtés de Laura et Sara… Si c’est le cas, il n’y a pas d’intérêt pour nous d’être ensemble… non, attends une minute…)

 

Ces personnes ne savent pas pour ces deux-là.

Aussi longtemps qu’ils ne marchent pas ensemble avec moi, elles ne devraient pas être restreintes.

Pensant cela, une idée vint à Ryouma.

 

« Sara, Laura… J’ai décidé de passer par la forêt. Mais… »

 

Un sourire mauvais se montra sur le visage de Ryouma, et une expression surprise se développa sur le visage des sœurs.

 

(Maintenant, je vais t’apprendre qui est la proie et qui est le chasseur… Chère princesse, c’est l’instant où le chasseur devient le chassé.)

Publicités

2 réflexions sur “Wortenia Senki Chapitre 19 (Partie 5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s