Ryouma était dans la partie sud de la forêt, à environ 10 mètres de distance de l’endroit où les hommes et les deux jeunes filles peuvent être vus.

A cause des arbres le cachant, les hommes ne voyaient Ryouma.

(Ces bâtards… Est-ce qu’ils vont violer ces filles au milieu de la grande route ?)

Ryouma pensait qu’ils allaient bouger dans un autre lieu, mais ils semblent vouloir le faire en plein milieu de la grande route.

Bien qu’un temps considérable soit passé depuis le raid sur le chariot, ils ne montrent aucune inquiétude à ce propos.

Même si c’est une route qui passe par une forêt, ce n’est pas normal de voir quelqu’un être autant confiant. Ryouma ne peut que conclure qu’ils ne sont pas normaux.

(Exactement comme des bêtes…) Ryouma ressentait du dégout pour eux, et se sentait mal à l’aise avec cette situation. Cependant, il dispersa ces pensées et Ryouma attendit patiemment tout en cachant sa furieuse colère.

A ce moment…

 

« Très bien. C’est décidé ! Ce qu’il va se passer ici sera un secret. Après tout si le chef venait à le savoir, tout le monde serait tué ! »

 

Les hommes acquiescèrent immédiatement aux mots de Gates.

 

« Bien. Commençons par d’abord violer la blonde ! » L’homme qui tenait la fille bonde dit cela.

 

« Je vais prendre celle aux cheveux d’argent ! »

 

Les hommes commencèrent à dire tous ce qu’ils voulaient.

 

« Oi ? Gates, qu’est-ce qu’on fait ? »

 

« Aan ? Pourquoi ne pas les laisser faire ce qu’ils veulent ? Du moment que je suis le premier sur la fille aux cheveux argentées, je me moque du reste. »

 

« Ah ! Gates. Combien de chose présomptueuse vas-tu dire ? C’est évident que je devrais être le premier pour la fille aux cheveux d’argent ! »

 

Peut-être à cause de leurs faim importante de femmes, ils avaient besoin d’argumenter si laidement pour décider qui allaient être le premier.

 

« Oi ! Le dernier à avoir son tour, tu dois surveiller les environs ! Il semblerait que la guilde mobilise, en ce moment, une force armée. Bien que je ne sois pas inquiet vu que l’armée impériale n’a pas encore bougé, il pourrait y avoir quelqu’un qui vient. Donc surveille minutieusement jusqu’ç ce que ce soit ton tour !

Et toi, tu tiens fermement les bras de la fille ! »

 

Les gomme obéirent aux ordres de Gates.

 

(Est-ce que ce gars est le chef du groupe ? Hmm c’est bientôt le moment…)

Il commença à affermir sa prise sur les chakrams.

 

« Bon ! »

 

Gates baissa son pantalon pour sortir son pénis.

 

(Maintenant ! Meurs !)

 

Au moment où l’homme pressa la fille au sol, le chakram vola de la main de Ryouma en direction Gates.

 

« Guah-… ! »

 

Le chakram que Ryouma a lancé frappa l’arrière de la tête de Gates et il chuta immédiatement.

Tout en faisant attention, Ryouma surgit de la forêt en jetant son deuxième et troisième chakram.

Il visa l’homme qui tenait les bras des filles.

 

« Guaaa ! »

 

« Gaaaah ! »

 

Le second chakram atteignit la gorge d’un des hommes, et le troisième se planta entre les deux yeux d’un troisième homme.

Mais le quatrième chakram rata sa cible et continua jusqu’à toucher un arbre…

 

(Encore quatre.)

 

Il y avait une raison pour laquelle Ryouma n’a pas bougé avant le moment où les filles allaient se faire violer. C’était parce qu’il attendait que ces adversaires baissent leurs gardes.

Quand un homme essaye de violer une femme, ils doivent baisser leurs pantalons.

Et dans le cas où ils utilisent des vêtements avec des armes à leurs ceintures, ils doivent aussi lâcher leurs armes.

 

Comme Ryouma doit absolument gagner, il ne pensa pas au cœur ou à l’esprit des filles se faisant blesser. Et éventuellement, il devait attendre jusqu’à l’instant où ils seraient sur le point d’être violer.

Vu que Gates était le chef du groupe et le premier à être tué, les autres étaient incapable de coopérer ensemble.

Les deux qui ont essayé de violer les filles avaient enlever leurs pantalons et ceintures d’arme. Donc, il était impossible pour eux de prendre immédiatement une posture de combat.

Comme il y avait une distance considérable avec la personne qui était de garde, Ryouma décida d’attaquer les hommes qui retenaient les filles.

 

« Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? »

 

L’home qui surveillait la route remarqua le chahut et revint immédiatement.

 

« Abruti, où est-ce que tu putain de regardais en étant de garde !? On est attaqué ! »

 

Le voleur qui hurlait avait les yeux emplis de panique et de colère. « Qui t’es bordel ?! »

« Oui, cherche pas la merde avec nous ! Tu ne connais pas le nom du groupe [Lune Rouge] ?! » Un autre cria.

 

Ryouma approcha des filles en ignorant les hommes enragés qui couraient vers lui.

 

« Bâtard ! tu vas mourir ! » L’homme qui a évité le quatrième chakram arrêta de tenir la fille et dégainât son épée.

Puis il abaissât son épée depuis le haut.

L’épée de Ryouma s’écrasa à mi-chemin avec l’épée qui venait du haut.

*Clank*

Le son du fer se frappant l’un contre l’autre résonna, et des étincelles s’échappèrent.

Entre l’épée qui descendait et celle qui était levée pour bloquer le coup, la puissance de celle qui venait d’en haut aurait normalement gagné sur la lame tentant de bloquer.

Mais, ce que l’homme visait était la tête de Ryouma alors que Ryouma visait l’épée elle-même.

Bien que cela n’ait pas permis d’éliminer l’épée de son adversaire, cela lui permit de le repousser légèrement.

*Gush*

 

Un son sourd retentit, sonnant comme le son venant de l’écrasement d’une pastèque. L’épée de Ryouma à écrasé la tête de l’homme.

(Trois personnes restantes !)

Cependant, maintenant, l’effet de surprise s’est terminé. Les trois individus restants, qui se tenaient précédemment à distance, ont réduit la distance tout en étant entièrement armés.

(Sérieux ?… Fais chier !)

Publicités

Une réflexion sur “Wortenia Senki chapitre 17 (Partie 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s