« Bonjour. Voulez-vous recevoir une quête ? »

 

« Oui s’il vous plait. Je voudrais toutes les quêtes d’approvisionnement où vous devez acquérir les matériaux des chiens sauvages, abeilles sauvages et lapins sauvages. »

 

Le réceptionniste s’inclina légèrement avant d’expliquer les quêtes possibles que Ryouma peut accepter.

 

« Hmm. Les crocs de chiens sauvages valent 2 bahts, alors que la fourrure vaut 5 bahts. Le dard empoisonné des abeilles sauvages vaut 2 bahts, et les ailes valent 5 bahts. Les oreilles de lapins sauvages valent 1 baht alors que la peau vaut 5 bahts. Chaque bien est récompensé avec 1 point d’achèvement, et il n’y a pas de limite de temps. La quête se finira quand vous aurez délivré les biens demandés… »

 

« Laissez-moi toutes les prendre s’il vous plait. »

 

« Compris. Merci beaucoup. »

 

Après avoir quitté le réceptionniste du comptoir, Ryouma retourna au comptoir de livraison au sous-sol.

 

« Avez-vous reçu les quêtes ? »

 

« Oui. Je les ai toutes reçues. »

 

Quand Ryouma dit cela, la réceptionniste montre une mine troublée.

« Eh ? Vous les avez toutes acceptées ? »

 

« Oui ? C’est mal ? »

 

« Non. Mais si Monsieur Mikoshiba venait à délivrer tous les matériaux et augmenter son rang pour le rang H, les points d’achèvements pour les biens restants seraient de zéro, vous savez ? »

 

Entendant cela, Ryouma pensa à sa situation.

Si je venais à atteindre le rang H, les point d’achèvements restant seront de zéro.

Si l’on ne peut pas obtenir de points d’achèvements, plutôt que de délivré les biens à la guilde, il est plus profitable de vendre directement au magasin d’objet magique.

 

Ryouma regarda l’horloge suspendu au mur de la guilde qui pointait sur 20 heures.

 

(Peu importe… J’ai déjà faim et il reste peu de temps avant la nuit… Quand je serai allé chez le forgeron et fait aiguiser mon épée, et trouver une auberge où manger, l’heure sera déjà 22 heures.)

 

« Cette fois-ci c’est bon, je vais tous les délivrés. »

 

Bien qu’annuler la quête soit possible, le faire lui coûterait des points d’achèvement. Donc cela en fait une situation quelque peu complexe. S’il faisait plusieurs ajustements, il pourrait gagner des points d’achèvement sans en gaspiller aucun ; cependant, il est incapable de contenir la faim grandissante.

 

« Je comprends. Alors, mettez les biens à livrés ici s’il vous plait. »

 

Ryouma ouvrit alors son sac à dos et posa les matériaux sur le comptoir.

 

 

« Ne plaisante pas avec moi ! »

 

La voix d’un homme en colère peut être entendu depuis le comptoir à l’étage.

 

« On a risqué nos vies pour compléter la quête ! Et pourtant, que voulez-vous dire qu’il n’y a pas d’argent ?! »

 

Ryouma termina ses quêtes et atteignit le rang H.

Au moment où Ryouma était sur le point de partir pour trouver un endroit pour manger quand il entendit l’homme crié.

L’homme portait une armure de fer avec ses cheveux attaché en arrière. Celui qui lui tenait compagnie était le jeune homme, qui avait donné à Ryouma les quêtes tout à l’heure, ainsi qu’un homme d’âge moyen.

 

« Comme je vous ai informé à l’instant. Vu que la cible de la subjugation était la mauvaise, je ne peux pas vous donner la récompense. Et comme la période de la quête a déjà expirée, je dois vous demander de payer la compensation ! »

 

Le jeune réceptionniste qui semblait chétif répondit a l’homme massif avec un ton résolu.

 

« Qu’est-ce que vous dîtes ! J’ai désespérément cherché et finalement trouvé la cible, vous savez ? »

 

L’homme d’âge moyen répondit promptement. « Monsieur Graez, comme je l’ai dit avant ! C’est malheureux, mais vous devez vérifier correctement au préalable ! »

 

« Enfoiré ! Vous êtes juste un garde ! » Le jeune homme (Graez) cria à l’homme plus âgé.

 

« Monsieur Graez. En tant que mercenaire, vous avez très bonne réputation. Mais, vos compétences en tant qu’aventurier ne semble pas très bonne. Cette fois, vous avez accepté la quête de subjugation du groupe de la ‘Lune Rouge’. Mais à cause de la mauvaise investigation, vous avez accidentellement subjugué des voleurs à la place. »

 

Le jeune homme tourna son regard vers l’homme d’âge moyen.

 

« Glitz vous a aussi averti que vous auriez dû chercher et enquêter plus prudemment. Il n’y a pas de doute que Monsieur Graez a éliminé un voleur à la place. Des informations sont arrivées qu’un village a été attaquer par le groupe de la ‘Lune Rouge’ il y a un moment, et ils ont kidnappé plusieurs des jeunes femmes du village. »

 

Le jeune homme nommé Graez regarda droit vers le réceptionniste avec un regard perçant.

 

« Evidemment, je ne dis pas que tout cela s’est passé à cause de Monsieur Graez. Mais si vous aviez accompli correctement la quête, alors ces dommages ne se seraient probablement pas passés ! Etes-vous tout de même insatisfait avec le jugement sur ce propos ? »

 

Les mots du réceptionniste poignardaient comme un couteau.

Graez qui s’est fait raconter cela, baissa les épaules. Il ne semblait pas suffisamment stupide pour poursuivre sur le sujet. Il semble avoir réaliser qu’il était en tort.

 

« Khu… Désolé… Je comprends… Je vais payer les pénalités. »

 

L’expression du jeune réceptionniste se relâcha à ce moment-là.

 

« Je suis désolé Monsieur Graez. Je suis allé trop loin. J’implore votre pardon. »

 

Le jeune homme inclina la tête en direction de Graez.

 

« Je suis celui qui est en tort. Je suis désolé… Je l’ai accepté du fait du faible niveau, mais je suppose qu’un mercenaire essayant d’imiter un aventurier est impossible huh. S’il vous plait, déduisez les coûts de pénalité de mon compte. »

 

Après avoir dit cela Graez quitta, effondré, la guilde.

Publicités

3 réflexions sur “Wortenia Senki Chapitre 15 (Partie 3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s