Désolé pour le retard pour cette partie, je me suis perdu dans les méandres de l’anime yugioh. La suite arrive rapidement pour me faire pardonner.

 

La nuit à la ville de Malvern.

Ryouma a terminé sa chasse et arriva à Malvern, sa première étape, aux environs de 7h00 du soir.

Cela a pris 3 heures de faire à pied les 11 kilomètres qui étaient entre la capitale impériale et Malvern.

Cependant, du fait que Ryouma avait à chasser les animaux sauvages, il est arrivé assez tard.

 

« Fuu, au moins je suis arrivé. »

 

Comme attendu, voyager seule sans connaissances est solitaire, avec la seule possibilité de se parler à soi-même.

Même si juste une journée à passer ; être téléporter du monde dans lequel il est né et a grandi, même quelqu’un d’aussi pragmatique que Ryouma se sent seul à cause d’être séparé de tout ce qu’il connait.

 

(Est-ce environ 100 km d’ici à la frontière ?)

 

S’il devait monter un cheval, cela lui prendrait entre 4 et 8 heures s’il chevauchait ardemment. Cependant, à pied et en assumant qu’il marche à 3-4 km par heure, et marche 10 heures chaque jour, cela lui prendrait trois jours. S’il marche plus tranquillement cela lui prendrait vraisemblablement 7 ou 8 jours.

Ryouma avait faim, mais pensait au lourd sac à dos le ralentissant. Le sac de Ryouma était rempli de matériaux venant de sa chasse.

(Hm avant de trouver quelque chose à manger, je devrais d’abord aller rendre les quêtes à la guilde…)

Donc Ryouma marcha en direction de la guilde de la ville.

 

« S’il vous plait, prenez ceci. »

 

« Certainement. Veuillez un instant s’il vous plait que l’on puisse confirmer cela. »

La réceptionniste examina la lettre remise par Ryouma, de chaque côté pour tout dommage ou preuve de falsification.

« Hmm… Il semblerait que tout est en ordre. Le sceau ne parait pas avoir été falsifié. »

 

« C’est bon. Comme il n’y a aucun problème, je vais ajouter 5 points d’achèvements. Avez-vous aussi fini les quêtes de subjugation ? »

 

Ryouma acquiesça. « Oui. Occupez-vous-en aussi, s’il vous plait. »

 

« Certainement. Err… Le nombre de chiens sauvages subjugués est de 54, le nombre d’abeilles sauvages subjuguées est de 94, et le nombre de lapins sauvages subjugués est de 22… ». La réceptionniste pensa pour elle-même, en voyant les chiffres sur la carte. (Mon dieu, qu’est-ce qu’il a bien pu faire ?)

« Merci beaucoup, vous avez beaucoup chasser… »

 

« En effet, à cause de ça j’ai perdu le tranchant de mon épée que j’ai achetée hier, avec le sang et la graisse. J’aimerais la faire aiguiser immédiatement. »

 

Une expression surprise apparait sur le visage de la réceptionniste à cause de la remarque nonchalante de Ryouma.

 

(Cette personne. Est-ce qu’il a chassé tout cela avec cette lame, et en juste une journée ? Je pensais qu’il avait utilisé la magie pour cela… Ce n’est pas la force habituelle d’un aventurier niveau 1 !)

 

Sur la carte, elle peut voir les informations de quête, qui montre que toutes les quêtes ont été acceptées le jour précédent.

Ryouma ne remarqua pas son regard et continua.

 

« Y a-t-il un forgeron dans cette ville auquel je peux demander de l’aiguiser ? »

 

« Emm… Après avoir quitté la guilde, diriger vous droit vers la rue principale puis tourné à gauche… »

 

« Ah bon ? Donc j’irai là-bas plus tard. Au fait, tout est fini ici ? »

 

Etant questionné par Ryouma, elle se souvint encore une fois de son travail.

 

« Ah ! J-Je suis vraiment désolé, oui. La récompense pour la subjugation de ce type de monstres est de 3 bahts. Donc les chiens sauvages sont 3 bahts chacun, donnant 162 bahts. Vous avez la même récompense pour les abeilles sauvages, donc pour les 91 vôtre récompense est de 273 bahts. Et finalement, la récompense pour les 22 lapins sauvages est de 66 bahts, résultant en 501 bahts. Et comme les points d’achèvement donnés pour la subjugation de ces monstres est de 1, vous recevrez 167 points. Félicitations Monsieur Mikoshiba. Vous avez été promu au rang II. »

 

(J’ai été enregistré hier, et déjà promu huh ?)

Pour être honnête, Ryouma n’était pas particulièrement heureux à ce propos parce que c’est arrivé trop vite et il n’a pas eu de difficultés à évoluer. Alors qu’il serait normal pour lui de se réjouir.

 

« Vous ne semblez pas heureux de cela ? »

Publicités

2 réflexions sur “Wortenia Senki Chapitre 15 (Partie 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s