Le chapitre étant long, il y aura une troisième partie.

Seria paniqua aussi, se demandant si son grand-père a fait une erreur dans la cérémonie d’invocation et invoqué un être étranger inattendu.

 

« Que veux-tu dire ? Tiens le coup… ! »

 

« Ga…Gai…Ga »

 

Bien qu’ils demandent tous les deux désespérément, les mots prononcés ne sont pas clairs et n’ont aucun sens.

Ils ont pu à peine entendre le mot monstre, mais ils étaient tous incapable de comprendre la situation à cause de cela.

 

« B-Bien. Eh ! Quelqu’un ! Amenez cette personne à un docteur ! »

 

« Dit le clairement ! Grand-père… Qu’est-ce que ça à fait à grand-père !? C’est quoi ce monstre ? »

 

Tout en essayant désespérément de contrôler Seria qui continue à demander avec force, Rolph ordonna aux soldats de transporter le blessé sur un brancard et de l’emmener au centre médical.

 

« Pourquoi ?! Pourquoi m’avez-vous stoppé !? »

 

Rolph pense que Seria qui est en colère contre lui apparait comme un démon.

S’il ne dit rien clairement maintenant, il ne sera pas capable de faire se calmer quelqu’un qui a perdu un membre de famille.

Comme attendu, est-ce à cause de la différence en expérience ?

Bien qu’elle soit une personne talentueuse, Seria semble avoir encore des difficultés dans le contrôle de ses émotions.

Après qu’il soit passé par le problème de la calmer, après avoir entendu le soldat mentionné le mot ‘monstre’, cela a immédiatement jeté son esprit et son cœur dans le désordre une fois encore.

En premier lieu, si son respectable grand-père venait à mourir à cause d’un échec dans la magie d’invocation, on ne peut s’empêcher de penser que c’est une réaction normale.

 

« Si vous continuez de le questionner comme cela, il pourrait mourir avant de nous dire quoi que ce soit. »

 

Rolph le dit à Seria qui est en colère contre lui, la raison a refroidi sa tête autant que possible

Ce que Rolph a dit était un bon argument. Tout de suite, s’ils conduisent irraisonnablement un interrogatoire, ce blessé ensanglanté pourrait mourir après tout.

Mais, l’esprit de Seria était incapable de penser à ça.

Plutôt que la vie d’un soldat, pour elle, il est plus important d’avoir l’information de celui qui a pris la vie de son grand-père.

 

« Cela… N’est-ce pas plus important de clarifier la situation que la vie de cette personne ? »

 

Ainsi, Seria essaya de lutter contre les mots de Rolph.

Alors qu’elle comprendrait en temps normal immédiatement le sens derrière les mots de Rolph et trouver que son jugement est correct, actuellement son esprit refuse un tel jugement.

Cependant, Rolph continue à persuader Seria calmement dans le but régler la situation.

 

« Effectivement, obtenir cette information est important ; mais seul cet homme sait tout ce qui s’est passé. Même si nous laissons ses blessures tel quel et continuons à l’interroger, aucune information utile ne ressortirais. Cela n’aurait pas d’intérêt s’il meurt avant que l’on ait d’information. Même si ça va prendre du temps, le rétablissement de cet homme ne serait-il pas bon pour la perspective d’interrogatoire dans le futur ? »

 

Après que Rolph l’ait expliqué calmement, Seria fut incapable de le réfuter plus encore.

Les choses que Rolph a mentionné sont vrai.

Le truc qu’elle ne pouvait accepter est que le membre de sa famille est devenu la victime d’une chose inconnue.

 

« Fuu… Je comprends. Les mots de Sir Rolph sont juste. Je suis vraiment désolé pour avoir été déraisonnable. »

 

Après qu’elle ait soupiré, Seria regagna en partie son calme.

Grâce à combien elle s’est mise en colère contre Rolph, son cœur fut capable de récupérer un peu de quiétude.

 

Peu importe combien une personne est un génie, la différence d’expérience de vie est quelque chose pour laquelle on ne peut rien faire.

 

« Mais quand même, ce qu’a dit cet homme, que diable est ce monstre… »

 

« Eh bien, nous serons capables de le savoir après que le soldat se soit rétabli de ses blessures. Pour l’instant, mettons notre énergie dans les choses pour lesquels nous pouvons faire quelque chose. »

 

Après que Rolph ait répondu calmement aux mots de Seria, il ordonna à plusieurs soldats de recommencer les recherches dans la pièce.

 

Cependant, le jugement de Rolph se transforma en un résultat malchanceux.

 

« C-C ’est pas bon ! Seigneur Rolph !! Le cabinet médical ! Le cabinet médical ! »

 

« !! »

 

Un soldat arriva en courant vers la salle d’invocation.

Le ton de voix du soldat indiquait clairement une chose sérieuse.

 

« Calme toi ! Qu’est-ce qui est arrivé ? »

 

La voix en colère de Rolph retentit dans la pièce.

Après avoir reçu la voix colérique de Rolph, le soldat commença a expliqué la situation tout en haletant pour de l’air.

 

« Haa, Haa, actuellement, pour des raisons inconnues, un feu s’est déclaré au cabinet médical. L’expansion du feu est tellement rapide que même l’entrepôt médical… »

 

« Que dis-tu ! Un feu ? Est-ce que quelqu’un est en train d’éteindre le feu ?! »

 

La voix forte de Rolph interrompit le rapport.

De nombreux biens inflammables sont entreposés dans l’entrepôt médical.

De plus, ils viennent d’envoyer une personne blessée là-bas il y a quelques minutes. Le seul témoin oculaire.

 

« N… Non. Aussitôt que nous avons contacté les magiciens impériaux, le feu était déjà éteint. »

 

Après avoir écouté le rapport du soldat, Rolph soupira de soulagement.

Il était soulagé qu’au moins le feu n’ait pas englouti le palais entier.

 

Rolph demanda alors à Seria.

Parce que le doute a commencé à monter dans son cœur.

 

« Dame Seria. Qu’en pensez-vous ? »

 

« Je crois que c’est très anormal. »

 

« Comme attendu… Dame Seria pense aussi cela… »

 

« Effectivement… Trop d’accident arrivent en même temps. »

 

Rolph médita.

Une réponse particulière traversa son esprit.

Cependant, c’était tout à fait impossible s’il la considère avec le sens commun.

 

« J’entrevois une possibilité mais… »

 

« Vous pensez que c’est impossible ? »

 

Seria était capable de comprendre précisément ce qui a traversé l’esprit de Rolph.

Et les choses qu’il ne peut pas dire.

 

« Je ne suis pas sûr… »

 

Rolph secoua la tête.

Spéculation est juste spéculation. Et la chose que veut Rolph n’est pas une spéculation mais une conclusion absolue.

 

« Je souhaite faire un rapport. »

Publicités

3 réflexions sur “Wortenia Senki Chapitre 6 (Partie 2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s