J’ai suivi les conseils de certains d’entre vous et de diviser les chapitres en deux pour que vous puissiez en profiter plus souvent. Bonne lecture.

Petit dilemme de traduction que j’explique en bas du texte. Hésitez pas à mettre en commentaire laquelle vous préférez ou d’en débattre. Je modifierai si besoin.

« S-Sale bâtard… »

 

En écoutant les paroles de Ryouma, Gaies se prépare au pire.

Les mots que Gaies est incapable de dire. Tous cela est quelque chose auquel Ryouma a pensé.

(C’est sans espoir. S’il en sait déjà autant alors… peu importe ce que je dis, ce salaud ne me laissera pas partir en vie)

 

Faire un choix rapide basé sur la situation, et attaquer de façon préventive sans être confus à cause de la situation. Avoir la capacité de tuer quatre soldats à mains nues. Plus encore, avoir la volonté de pratiquer la torture sans hésiter pour des informations. Et avoir l’intelligence pour mener une enquête valable basée sur les informations données par Gaies.

 

(Si j’étais capable d’utiliser cette personne… Il serait possible pour mon Empire Ortomea d’être le conquérant du continent occidental.)

 

Cette pensée passe dans l’esprit de Gaies. Cependant, l’homme en face de lui est déjà entièrement hostile à l’empire ; parce qu’il comprend parfaitement l’intérêt de l’empire à l’invoqué et le traitement réservé aux personnes d’un autre monde.

 

(Vais-je mourir ici ? … Non ! Je ne peux pas mourir ici. Je ne peux pas laisser le rêve de l’empereur et le mien disparaître ici ! Heureusement, j’ai été capable de stopper ma blessure par magie. Pour l’instant, je devrais attendre une opportunité… Il devrait y avoir un moyen de m’échapper.)

 

Depuis que ses moyens de rentrer n’existe pas, on ne peut possiblement pas penser que cet homme le laissera partir en vie. Gaies est capable d’au moins en comprendre autant.

 

(Il a relâché sa garde depuis qu’il pense que je suis blessé… Si c’est le cas, je vais tout parier sur le moment où il sera sur le point de me tuer !)

 

Gaies observe alors Ryouma dans le but de trouver une chance de vaincre, le moment où Ryouma relâchera sa garde.

 

« Dans le mille hein ?… Ah, j’abandonne »

 

Ryouma soupira au ciel.

 

Même sans le vieil homme qui dit des mensonges, en voyant son humeur, on peut le comprendre.

La raison pour laquelle il a pratiqué la torture qu’il déteste est parce qu’il ne veut aucun mensonge. Cependant, le résultat qu’y en résulte est le pire.

Mais quand même, ce n’est pas suffisant. Si il ne peut faire machine arrière immédiatement, alors tout ce qu’il a besoin de faire est de récupérer des informations du vieil homme.

Dans le but de survivre, on doit être prêt à tout.

 

« Pourquoi m’as-tu invoqué ? Comme tu n’avais aucune intention de me renvoyer vivant, alors c’est pour me réduire en esclavage et me faire travailler jusqu’à ce que je meure ? »

Gaies était sans voix pour répondre à Ryouma.

 

(Encore, il a encore parfaitement deviné)

 

Gaies observa une fois de plus le visage de Ryouma.

 

(Pas bon ! Cette personne à déjà trouvé la réponse. Même si je lui mentais, il le saurait immédiatement… et la raison pour laquelle il a posé la question est qu’il veut une confirmation.)

 

En regardant les yeux inébranlables de Ryouma, Gaies réalise.

Il devrait abandonner d’essayer de tromper Ryouma et lui dire la vérité.

 

« On va employer les personnes d’un autre monde… pour gagner une guerre. »

 

Une telle raison peut seulement être perçu comme égoïste.

L’humain invoqué depuis la Terre va juste seulement être recruté pour aller sur le champ de bataille.

Mais, même après avoir écouté les mots de Gaies, l’expression de Ryouma ne change pas. C’est comme s’il montrait qu’il confirmait juste un fait.

 

« A propos du monde… donne-moi plus d’informations. D’autant que je sache, dans mon monde, peu de personne sont habitués au combat avec des épées ou des lances, tu sais ? Et il n’y a personne comme toi, vieil homme, qui peut lancer de la foudre de ses mains. Ou existe-t-il un autre monde encore différent, et plusieurs des invoqués ont un tel pouvoir ? »

 

« Non… Il y a bien un autre monde, mais seulement le tien où des humains existent. »

 

« Fuun… Je pense que c’est inutile d’appeler des gens de mon monde. Quel est le but ? »

 

Cela pourrait être dangereux de répondre à cette question. Mais, Gaies n’a pas encore souhaité abandonner sa vie. Vu qu’il est l’un des piliers qui supportent l’empire.

 

« C’est parce qu’il y a la possibilité que les personnes de votre monde deviennent les meilleurs soldats de ce monde »

 

En entendant les mots de Gaies, un symbole d’interrogation flotte sur le visage de Ryouma.

 

« Les meilleurs soldats hein ? Est-ce qu’un gars qui ne s’est jamais entraîné peut devenir le meilleur soldat, je me demande ? »

 

La question de Ryouma est légitime. Contrairement à lui, les personnes qui sont invoqués d’un autre monde peuvent très bien ne connaitre aucun art martial après tout. (1)

 

« Ou peut-être, vous invoquez des humains qui dépassent un certain niveau de puissance ? »

 

Alors, cela expliquerait tout. Cependant, Gaies secoua sa tête en entendant ce que Ryouma à dit.

 

« Le genre de personne qui peut apparaître dépend complètement de la chance. »

 

Il est vrai que la majorité des gens qu’ils ont invoquer ont dit qu’ils ne savaient pas combattre.

Du fait qu’ils ne vivent pas dans un Etat en temps guerre. Les arts martiaux sont quelque chose qui sont devenus un avec la culture.

Dans l’ère moderne, seulement une poignée de personnes s’entraînent aux arts martiaux dans le but de combattre.

La plupart des humains essayent même d’éviter de tuer un animal. Est-ce que cela fait vraiment sens d’invoquer de tel personne ?

 

————————————————————————————————————————————–

(1) J’ai remanié la traduction car je pense qu’en anglais n’est pas tout à fait clair.

Traduction de l’anglais vers le français: Tout comme lui, les personnes qui sont invoqués d’un autre monde peuvent aussi ne connaitre aucun art martial après tout.                         Texte original : Just like him, the people that are summoned from another world might also don’t know any martial art after all.

 

Publicités

4 réflexions sur “Wortenia Senki Chapitre 4 (Partie 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s